Pensée de décembre

GILET JAUNE ET CHRETIEN ?
Il y a un phénomène inédit dans la surenchère qui impacte négativement le témoignage chrétien.
Mes propos ne sont pas « pour ou contre » ou « il faut que, y a que » mais juste un constat de mélange des genres et de réflexions, motivées par de la tristesse…
Chrétien ou pas, à un moment donné, nous souffrons des décisions que prennent nos dirigeants. Les réseaux sociaux, la langue, le couteau, voilà 3 outils qui peuvent bénir, nourrir, ou bien ils peuvent tout aussi détruire !

Tu es gilet jaune et chrétien ? C’est bien car c’est ton droit et ta liberté de conscience.  En même temps, la discussion et le débat dans un cadre privé sont une chose, et l’étaler en public en est une autre.  Pourquoi ?
Un chrétien (gilet jaune) qui participe à la surenchère, attise la colère par des publications identiques à ceux et celles qui ne se réclament pas de Jésus, en relayant les mêmes types d’images, messages insultants et violents contre le gouvernement, et son président.
Dans le fond, est-ce conforme à ce que Dieu attend de lui en pareilles circonstances ? N’y a-t-il pas là une occasion de marquer notre différence ?
N’y a-t-il pas là aussi, quelque chose qui a été perdu en chemin ?

Bientôt, à l’approche de Noël, les réseaux sociaux regorgeront, de messages d’amour, de paix, sur Jésus, l’évangile etc… et seront publiés par ces mêmes chrétiens, et quelques pasteurs ! (Aussi, hélas !) qui auront auparavant sur FB, participé à cette surenchère malsaine, dont nous auront tous tôt ou tard, à en récolter les mauvais fruits selon nos régions…  « Le fruit de la justice est semé dans la paix par des artisans de paix » Jacques 3 :18

Jésus, nous commande de bénir et de prier pour nos ennemis. L’apôtre Paul, nous enseigne à prier pour les autorités. Avons-nous oublié que ce sont des principes spirituels puissants ? 
Sommes-nous comme les gens du monde sans espérance ? Et au final nous perdons du confort matériel et alors ?
Est-ce que notre foi et engagement avec Jésus se résume à çà ? En ces moments difficiles pour notre nation, je pense aux chrétiens d’orient dont leur foi en Jésus est la cause principale de leurs terribles souffrances. Tout le monde veut prospérer et c’est bien normal, mais que veut Dieu ?La réponse honnête à cette dernière question devrait nous réveiller…
Prenez courage le meilleur est devant nous, c’est une position de foi, que notre Seigneur approuvera.

Paul Brandao

 

Les commentaires sont fermés