Pensée de juin

Renoncer à quelque chose pour entrer dans le plan de Dieu

 « Il ne sert de rien à l’homme de gagner la Lune s’il vient à perdre la Terre ». Cette citation est de François MAURIAC1885/1970 écrivain français qui posait en avant-garde,  la question de la sauvegarde de notre planète. Aujourd’hui, force est de constater que notre terre n’est pas au mieux de sa forme. Alors qu’avons-nous fait de tous les signaux d’alarme qui ont été tirés ? En quoi le fait d’être averti nous a-t-il amené à modifier nos pratiques ?

Cette réflexion m’amène à ces paroles de JESUS(Marc 8/36)  « Et que sert-il à un homme de gagner tout le monde, s’il perd son âme ? ».Le contexte dans lequel Jésus dit cela est celui du renoncement : « Si quelqu’un veut venir après moi, qu’il renonce à lui-même » (v34)

RENONCER fait appel à ma responsabilité, c’est cesser de prétendre, c’est abandonner volontairement. Pourquoi renoncer m’est-il si difficile ? Certainement parce que c’est décider de lâcher-prise, c’est accepter de ne pas tout maîtriser et cela est pour moi source d’inquiétude. Or là, Jésus veut m’amener sur cette voie du renoncement et accepter la « perte de »…

Mais tout compte fait, le renoncement dans une démarche de foi, est-il vraiment une « perte » ? Si je lâche prise pour laisser Jésus guider ma vie de quoi je me prive ?
Et bien de rien !!! Bien au contraire car Dieu fait œuvrer toutes choses ensemble vers mon bien (Rom 8.28).

Alors, ok, je ne tourne pas le dos à cette mise en garde de Jésus…

Voilà comment, à partir d’une citation de François Mauriac, je suis partie en « réflexion/ballade » comme j’aime à le dire et j’avais envie de partager cette promenade avec vous mais surtout, ne vous arrêtez pas, continuez à marcher et ne vous privez pas d’un tête à tête avec Jésus il veut peut-être vous dire quelque chose !

 

                                                                Hyacinthe Brandao

Les commentaires sont fermés