Pour le mois de juin

Peut-être connaissez-vous cette anecdote qui parle d’une personne qui, arrivant au ciel, se retrouve devant des armoires à perte de vue. A son interrogation sur ce qu’elles contiennent il lui est répondu « là sont rangées toutes les bénédictions que Jésus avait données pour toi mais dont tu n’as pu te saisir. »

Qu’est ce qui nous empêche de saisir ces bénédictions que jésus nous donne ? 

Une des raisons que je veux mettre ici en avant est que bien souvent, nous avons déjà les bras remplis, chargés, et donc indisponibles pour recevoir ce que Jésus nous tend.

Pourquoi ?Notre vie avec Jésus est active et l’apôtre Paul nous l’enseigne aux Galates (6.2) « Portez les fardeaux les uns des autres, et vous accomplirez ainsi la loi de Christ » .

Toute la Bible nous enseigne que notre secours est en Jésus et à aucun moment, elle me laisse croire que MOI je peux porter le fardeau de quelqu’un ? En revanche, elle est claire sur le lieu où je dois accompagner une personne et l’aider à déposer son fardeau : LA CROIX, là où Jésus a tout accompli. 

En fait, il s’agit d’être des GPS (GuidePour Soulager) transporter le fardeau jusqu’à sa destination et de repartir sans et c’est là qu’est-toute la difficulté.

Si nous faisons différemment ce que Dieu attend de nous, alors nous n’effectuons pas ce qu’il nous demande, nous n’accomplissons pas « la loi de Christ » et les conséquences de ce « sur-travail »relèvent de notre faute.

Ainsi donc soyons des GPS et non pas des dépôts où sont stockés les fardeaux des uns et des autres. Persévérons dans la prière avec ceux qui en ont besoin afin qu’ils reçoivent la libération de leur poids. Et ainsi les uns comme les autres nous pourrons avoir les mains libres pour accueillir les bénédictions de Jésus pour nous : la paix, la joie, le renouvellement dans son service… la liste est longue et moi je ne connais pas le contenu de votre armoire 

Hyacinthe

Les commentaires sont fermés