Le Couple Pastoral

Paul et Hyacinthe BRANDAO

couple-pastoralMariés depuis 25 ans et parents de 3 grands garçons, notre engagement pastoral à commencé en 1997 sous le regard formateur de l’Union d’Assemblée Protestante en mission. Notre église se situe sur la commune de Latresne où nous partageons les locaux de l’Église Baptiste.

 

Double « Je » : le Témoignage de Paul

Tout était normal jusqu’à l’âge de 10 ans. J’ai eu une enfance heureuse, des parents aimants et équilibrés qui m’ont font partager leur foi en Jésus. Un jour et malgré mon jeune âge, j’ai commencé à avoir de mauvaises fréquentations. Je connus la violence, le vol, le racket et je prenais plaisir à cette « double vie » mais mon intégration dans une bande, me donnait une certaine reconnaissance. Pour ne pas blesser mes parents, je continuais d’aller à l’église protestante tous les dimanches en prenant part aux activités des jeunes de mon âge comme si de rien n’était. Avoir 18 ans, quitter ses parents, vivre de sa violence, de ses vols, de ses magouilles était-ce un projet de vie ?

 

UNE SURPRISE

Un jour j’ai surpris ma mère en train de prier à genoux, au pied de mon lit. Elle me disait qu’en mon absence, elle le faisait souvent et que c’était fréquent. J’ai compris qu’elle avait vu mon hypocrisie : j’étais devenu insensible jusqu’à mépriser sa foi. J’avais 16 ans, lorsqu’au mois d’octobre de 1982, j’ai participé au camp de montagne avec les jeunes de l’église pour faire une DERNIÈRE fois plaisir à mes parents, car l’étape suivante allait être la drogue. Un soir, pendant le moment du culte, Dieu est comme descendu sur moi. Pourtant il me semblait bien que le jeune pasteur de l’époque n’avait rien dit de particulier. Je l’ai ressenti violemment sur le plan émotionnel et spirituel comme si Dieu m’avait mis une grande claque à tomber par terre, juste le temps de ma prise de conscience.

 

UN CHOIX A FAIRE

A ce moment-là, j’ai réalisé que 2 chemins s’étaient dessinés et j’avais l’impression que le mauvais choix allait m’envoyer sur un chemin de non retour et dans le même temps, j’ai réalisé tellement fort l’amour de Jésus, sa peine et sa tristesse pour moi que j’avais la sensation de toucher et de sentir sur ma main tous ses sentiments, comme si Dieu dans un court instant m’avait ouvert son cœur. Je me suis écroulé et pendant plus d’une heure, j’ai pleuré sur ma honte et mes péchés.

 

LE REGARD DE DIEU SUR MOI

Ce que je retiens de ce moment qui a durablement changé ma vie : l’Amour de Dieu, son regard sur moi, était un regard juste sur ma personne et non sur mes actes et cela a fait la différence. Après cet évènement (que j’appelle ma conversion) quelques semaines plus tard, mes ex copains étaient en garde à vue pour agression en bande organisée (j’aurais dû et j’aurais pu être avec eux). Mes parents ont priés pour moi et Dieu à eu le dernier mot.

 

ET MAINTENANT ?

Aujourd’hui, je suis Pasteur depuis plus de 12 ans et j’exerce une activité professionnelle dans le domaine de la chimie (secteur- hygiène alimentaire). C’est une façon de rester dans la réalité de la vie quotidienne et cela permet de mieux comprendre ses contemporains. Aujourd’hui, marié et père de 3 enfants, ma foi en Jésus, mon ministère pastoral sont riches en rebondissements de par mon activité « pro”. Le quotidien peut être difficile, mais ma foi en Jésus m’apprend à vivre avec des difficultés et elle m’aide à ne pas les subir. Cette différence vaut tout l’or du monde !

 

Les commentaires sont fermés